Navigation – Plan du site

Naître à dix ans d’écart…

Approche générationnelle et histoire sociale
Born ten years apart : social history and the generational approach
Catherine Omnès

Résumés

Après un bref aperçu sur la place de l'approche générationnelle dans l'historiographie française, la contribution entend montrer la fécondité du concept de génération démographique en histoire sociale. En comparant les trajectoires de deux cohortes d'ouvrières parisiennes nées au début du XXe siècle, à dix ans d'écart, elle souligne comment s'opère la différenciation générationnelle à des moments clés du cycle de vie (formation, temps de la fécondité, retraite) par une interaction entre le contexte institutionnel (réactivation de l'apprentissage, développement de l’État-Providence, réformes des retraites), le marché du travail et les choix individuels. Plus largement, par son éclairage sur les progrès de la scolarisation,  sur les arbitrages entre fécondité et activité et sur l'apprentissage de la retraite, elle amène à une relecture de la société française, de ses rigidités et de ses mutations.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Catherine Omnès, « Naître à dix ans d’écart… », Temporalités [En ligne], 2 | 2004, mis en ligne le 24 juin 2009, consulté le 28 mars 2017. URL : http://temporalites.revues.org/687 ; DOI : 10.4000/temporalites.687

Haut de page

Auteur

Catherine Omnès

Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de Temporalités sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page