Navigation – Plan du site

De la « deuxième génération » aux descendants d’immigrés maghrébins

Apports, heurts et malheurs d’une approche en termes de génération
From « the second generation » to descendents of north-African immigrants. The fortune and misfortune of generational approach
Emmanuelle Santelli

Résumés

Cet article se propose de réfléchir à la manière dont la notion de génération a été pensée dans le champ de la sociologie de l'immigration. Du remarquable travail de Abdelmalek Sayad, premier sociologue de l’immigration algérienne en France, aux réflexions que suscite l'usage de la notion de « deuxième génération » à partir de mon travail empirique, il s'agit d'étudier ce que cette notion apporte, ce qu'elle provoque, et ce à quoi elle nous confronte,  notamment en contribuant à l'homogénéisation d'un groupe social In fine, cette réflexion permet notamment de distinguer la notion de génération de l'approche générationnelle. En effet, si la première soulève de nombreuses questions, la seconde permet, en revanche,  d'infléchir la manière dont sont envisagées les recherches dans ce champ. Elle ouvre ainsi une réflexion épistémologique féconde.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Emmanuelle Santelli, « De la « deuxième génération » aux descendants d’immigrés maghrébins », Temporalités [En ligne], 2 | 2004, mis en ligne le 29 juin 2009, consulté le 23 août 2017. URL : http://temporalites.revues.org/714 ; DOI : 10.4000/temporalites.714

Haut de page

Auteur

Emmanuelle Santelli

GRS (Groupe de recherche sur la Socialisation), Université Lumière (Lyon II) – CNRS

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Les contenus de Temporalités sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page